07 octobre 2007

37

Soko la fille que je déteste adorer

Je n'achète que peu de magazines féminins. Je suis abonnée à Marie-Claire pour m'assurer mon quota de lecture superficielle par mois, ou pour emmagasiner des images qui germeront dans mon crâne ou pour me créer des envies shopping... Bref, tout ca pour dire donc que la période où j'achetais par brassées Glamour, Biba, Jalouse et Cosmo est passée. Mais, l'autre jour, devant aller à la librairie-papeterie de ma  ville de banlieue, j'ai fauté. J'ai acheté le dernier Elle et Biba. Et bien, laissez-moi vous annoncer que je suis une Biba woman. Biba me laisse croire que mes cheveux vont être à la mode! Frisés, bouclés, au devant de la scène! Adios le cheveu raide adulé jusque là, bienvenue la courbe. Voilà donc que Biba me flatte dans le sens du poil (héhé). Maintenant, Biba prône l'amour en couple libre. Alleluia!  N'étant entourée que de j'ai-un-mec-je-le-lâche-pas-d'une-semelle-même-boire-un-verre-t'es-qui-déjà? (bon j'exagère) je me suis sentie réconfortée. Je commençais à croire que j'étais une alien pour qui amour ne rimait pas qu'avec cocon-bulle.
J'étais donc sur le point de me dire que j'avais été bien bête de me séparer de mon adiction à Biba lorsque je l'ai vue en gros plan, elle, que je ne supporte pas. Sa façon de parler, son visage que je trouve disgracieux, les 2 films que j'ai vus dans lesquels elle a joué, ne m'ont pas plu: Sara Forestier.

C'était pourtant bien parti Biba... Allez, je retenterai le mois prochain, après tout, personne n'est parfait!

Posté par korsbar à 21:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 37

Nouveau commentaire